Avocats-Publishing Avocats en propriété intellectuelle et droit des affaires à Paris et Bruxelles
6, place Saint Sulpice - 75006 Paris >>> Tél. : Tél. : 01 45 44 10 33

Profession : Avocat

AVOCATURE ET PIONNICAT

Par Etienne Tarride, AMCO

mardi 19 décembre 2006

En principe, les instances ordinales, que ce soient les Ordres
locaux ou le Conseil National des Barreaux sont là pour faciliter la vie des
avocats. C’est tout au moins ce que pensent les confrères qui votent. Manifestement, ils se trompent.

Le CNB s’est donné pour mission d’organiser un lobbying ( mot
anglais bien élevé pour "série de démarches") afin de convaincre le
législateur que les avocats étaient de plus en plus nuls, et qu’il fallait
d’urgence les obliger à apprendre le droit sous peine de sanctions.Ainsi est
née la loi imposant le formation continue obligatoire.Qu’ils s’agisse du
résultat d’une campagne des dirigeants de la profession eux-mêmes a été si
souvent avoué et dans de si nombreuses publications qu’il est inutile de
craindre un quelconque démenti.

Est-ce vraiment la vocation des élus des Avocats d’aller les dénoncer et les débiner aupres du pouvoir ?

Pour ma part, je ne le pense pas.

Après la loi, le décret. Celui-ci énonce les modes de satisfaction
de l’obligation de formation continue. Le travail des dossiers, les
recherches de jurisprudence et de doctrine, la lecture des traités, livres
et articles juridiques , la fréquentation des audiences, tout celà ne compte
pas. Seules comptent la fréquentation des séminaires, colloques et
commissions ouvertes, là où mesdames et messieurs les importants (je le
sais, j’en ai fait partie jusqu’à une date récente) font les beaux devant un
parterre qu’ils croient émerveillés.

Ecouter Etienne Tarride, ou d’autres, raconter leurs beaux dossiers est évidemment plus formateur que de lire Carbonnier, Stefani et Levasseur, la Gazette du Palais ou ces thèses si ennuyeuses sur des sujets compliqués.

Il parait que la formation continue obligatoire aura le mérite de
réduire les sinistres que la compagnie d’assurances des Ordres doit couvrir.
Je ne le pense pas.

La plupart des fautes professionnelles ne résultent pas
de l’ignorance mais de la paresse, de l’insouciance, ou de l’incurie. La
formation n’y changera rien. Par ailleurs, la formation par colloques,
séminaires et commissions est nécessairement générale.

Les fautes d’ignorance sont, la plupart du temps, le résultat d’une méconnaissance de points précis de droit ou de procédure que seuls les spécialistes connaissent et qu’ils ne mentionnent pas, ou c’est un miracle, devant des gens venus là pour satisfaire une obligation le plus tranquillement possible.

Vous, vous qui me lisez, répondez à une simple question : ou avez vous appris votre métier ? En travaillant chez vous ou en écoutant un savant ancien ?

Au contraire, je pense que la formation telle qu’elle est
organisée aggravera la sinistralité en donnant à des prétentieux une
teinture suffisante à accepter des dossiers sont ils n’auraient jamais du se
charger.

A des prétentieux, peut-être même à des aigrefins qui trouveront
dans ces séances un vocabulaire suffisant à tromper le monde.

Enfin, le CNB a inventé une méthode de contrôle ahurissante.

Les Avocats devront, chaque année adresser une déclaration d’heures de formation à laquelle ils joindront des justificatifs.

Vous avez bien lu. Les Ordres ne croient plus les Avocats sur parole. Il faut des preuves. Les Ordres proclament que les Avocats sont des menteurs. C’est ce qu’on appelle la Foi du Palais.

J’ai essayé de résumer ma pensée autant que je le pouvais. Vous
aurez sans doute compris que je déborde de rage.

Au fond, j’aurais pu dire, plus simplement, que je ne supporte plus, depuis quarante ans, les adjudants. Qu’ils portent une robe avec des pompons n’y changent rien. J’aurais pu aussi vous dire que ces manifestations d’autoritarisme me fatiguent et que je voudrais qu’on me foute enfin la paix.

J’aurais même pu vous dire que j’étais déçu, mais vous auriez pensé que je suis décidemment trop naïf.

Etienne TARRIDE, AMCO<br>
Ancien Secrétaire de la Conférence<br>
etarride@hotmail.fr

Suivre la vie du site RSS 2.0 | | Plan du site
Avocats paris - Droit d'auteur, droit des marques et de la création d'entreprise
Avocats paris - Droits d'auteur, droit des marques, droit à l'Image et vie privée